Notre histoire

Depuis plus de 40 ans, CSI lutte pour la liberté religieuse et la dignité humaine dans le monde entier – en aidant ceux dont la vie est menacée et dont les droits sont bafoués.

Années 1970

  • Fondation, en 1977, de Christian Solidarity International (CSI) par le pasteur Hansjürg Stückelberger à la suite de marches silencieuses pour les chrétiens persécutés.

Le pasteur Hansjürg Stückelberger.

  • Fondation de Christian Solidarity International France (CSI-France) en 1979 par le père Paul Humbrecht, prêtre catholique alsacien.

Le père Paul Humbrecht.

Années 1980

  • CSI se concentre sur les relations publiques, les interventions et les protestations en faveur des personnes victimes de persécutions religieuses, en particulier dans les pays communistes.
  • En France, le père Paul Humbrecht prend la direction de CSI et développe l’association.

Années 1990

  • CSI transporte de la nourriture et des médicaments dans l’enclave chrétienne-arménienne du Haut-Karabakh. Dans ce contexte très dangereux, CSI sauve beaucoup de gens de la famine.

  • CSI enquête sur les allégations de violations des droits humains dans la guerre civile soudanaise – y compris le fait de prendre des femmes et des enfants comme esclaves dans le Nord en grand nombre. CSI lance un programme pour racheter les esclaves. CSI-France a participé très tôt à ce programme.

Années 2000

  • CSI commence à s’engager à fond pour aider les victimes de persécutions religieuses en Irak, en Syrie, au Pakistan et au Nigéria et démarre son action en Égypte.
  • En Inde, un programme d’aide aux victimes de la traite des êtres humains est mis en place.
  • La libération des chrétiens réduits en esclavage et d’autres minorités du Soudan du Sud se poursuit. On estime que plus de 100 000 Sud-Soudanais ont été libérés de l’esclavage grâce aux efforts de CSI.

Aujourd’hui

  • CSI s’est étendu dans les pays de l’Asie du Sud-Est où l’extrémisme religieux national se répand rapidement. De nouveaux programmes sont en place au Bangladesh, au Sri Lanka, au Népal, au Myanmar et en Indonésie. Des actions sont à l’étude en Malaisie.
  • CSI continue d’aider les victimes de persécutions religieuses.
  • Une nouvelle campagne de relations publiques en faveur des chrétiens du Nigéria a été lancée en 2019 en créant le site internet www.nigeria-report.org (en anglais). CSI-France traduit en français les articles de fond et et les publie sur le site www.csi-france.fr.
  • La veillée silencieuse annuelle d’avant Noël est de plus en plus suivie. Pour la première fois en 2019, plus de mille personnes y ont participé dans vingt-six localités en Suisse et en France.
  • En 2020, le nouveau Président International de CSI, John Eibner, annonce vouloir intensifier les campagnes en faveur de la prévention d’un génocide au Nigéria et en faveur du pluralisme religieux en Syrie. CSI-France relaie ces campagnes.

CSI-France participe aux actions de terrain, de façon régulière au Soudan du Sud, au Nigéria et en Irak, mais aussi dans les autres pays en fonction des urgences. Consultez le rapport annuel 2020 de CSI-France.