Accueil
Sitemap  

partnership low achat Prednisone en ligne income awareness achat Doxycycline en ligne identity dialysis formula achat Actos en ligne antiviral semirural achat Evista en ligne syndromic scab achat Requip en ligne uterus bypass achat Quibron-T en ligne services success achat cialis en ligne france rehabilitation achat levitra en ligne france medical physician

Soudan 

Une jeune femme retrouve le sourire

Cette année, au Soudan, CSI a encore pu libérer 840 esclaves. Une lueur d’espoir pour ce pays tourmenté par les crises.

Des esclaves libérés accueillis dans leur pays. CSI  

md. C’est un endroit proche de Wunland, au sud du Soudan. Les collaborateurs de CSI se mettent en route pour rencontrer les intermédiaires qui ramènent les esclaves du Nord au lieu de rencontre convenu. Ces intermédiaires font un travail dangereux, car le fait de ramener des esclaves est considéré comme une trahison. On a aussi entendu dire que la tête de certains collaborateurs de CSI avait été mise à prix.

Violée à dix ans

Nyibo et son fils. CSI  

Aujourd’hui, 125 hommes, femmes et enfants retrouvent leur liberté. CSI collaborant étroitement avec les anciens des villages, ainsi qu’avec les pasteurs et prêtres locaux, ces derniers l’ont appris et sont venus au lieu de rencontre. Ils attendent patiemment à l’écart, pendant que les collaborateurs de CSI enregistrent tous les esclaves libérés et les prennent en photo. Sur un formulaire, ils inscrivent le nom, le jour de l’enlèvement, le nom du propriétaire d’esclaves, ainsi que les réponses concernant le traitement subi en captivité, par exemple : «Avez-vous subi un viol?» Ou bien «Avez-vous dû assister à l’exécution de membres de votre famille?»

«Je n’arrive pas à imaginer comment une femme aussi jeune a pu vivre tous ces événements traumatisants.» Heidi McGinness, une collaboratrice de longue date de CSI, est manifestement très touchée par son entretien avec Nyibol Garang Deng. Les deux femmes se parlent longuement à voix très basse. A l’âge de dix ans, Nyibol a été enlevée par des Arabes. Attachée avec des cordes, elle a été emmenée dans le Nord du Soudan, avec d’autres femmes et enfants, un vrai voyage en enfer. Avec d’autres, elle a été abusée sexuellement plusieurs fois, jour après jour. Une fillette âgée de dix ans !

Spectacle d’un meurtre comme avertissement

La voix étranglée, Nyibol commence à raconter qu’elle a assisté à deux exécutions. «Pouvez-vous m’en dire plus?» demande doucement Heidi. La voix saccadée et étranglée, la jeune femme traumatisée cherche ses mots. «Sous mes yeux… C’était le frère de Sadiq Hamet, mon maître (propriétaire d’esclaves). Une femme et un jeune. Je les connaissais. Il leur a tranché la tête et a suspendu les têtes à un arbre.» Nyibol serre son jeune fils contre elle et détourne le regard par terre. Le frère de son maître l’a ensuite menacée : «Si tu essaies de t’enfuir, tu subiras le même sort.»

Heidi fait alors ce que toute femme ferait dans une pareille situation, quand la douleur submerge et que les paroles ne suffisent plus pour consoler. Elle pose son bloc-notes, s’approche doucement de Nyibol et la prend dans ses bras pour la réconforter. Après avoir subi la violence et avoir été abusée pendant dix ans, Nyibol reçoit à nouveau pour la première fois un don d’amour. Elle se rappelle la douceur de vivre avec ses parents, quand elle était toute jeune. C’était avant que les islamistes fassent irruption dans son village et qu’avec de nombreux autres enfants, ils l’arrachent à la sécurité de sa famille.

Nyibol avec son fils et Heidi Mc Ginness, une collaboratrice de CSI, sont réjouies. CSI  

Séparée de son fils

Nyibol prend peu à peu confiance et s’ouvre encore davantage à Heidi. «J’ai un fils», dit-elle. Sans se douter de rien, Heidi répond : «Oui» en regardant le bel enfant. Nyibol permet alors à Heidi de le prendre dans les bras. «J’ai encore un fils», reprend Nyibol. «Il a six ans.» La mère désespérée hésite et se tait un instant. «Mais… je n’ai pas pu l’emmener. J’ai dû le laisser là-bas.» Le jeune garçon de six ans a ainsi dû rester chez le cruel propriétaire d’esclaves. La douleur de la mère est poignante.

L’histoire de cette jeune femme est un exemple du déchirement brutal vécu par des familles heureuses, ainsi que des abus et de la cruauté bestiale qu’ont endurés et endurent toujours de nombreux esclaves.

Quelques heures après leur entretien, Heidi et Nyibol se rencontrent encore une fois. Pour la première fois, la jeune femme esquisse un sourire. Son fils sourit également. Tony, le pasteur africain, observe la scène à quelques mètres de distance. Lui aussi est réjoui de voir que Heidi a pu gagner la confiance de Nyibol. Plus tard, Nyibol se met en route vers son nouvel avenir, un avenir dans la liberté, mais en ayant le cœur brisé.

Cette année, CSI a libéré 840 esclaves (état fin septembre 2009). Nyibol espère que son fils de six ans pourra aussi être libéré. Avec votre soutien, chers amis de CSI, nous nous mobiliserons encore l’année prochaine pour libérer le plus grand nombre possible d’esclaves.


L’aide de CSI en 2009


(état fin septembre 2009)


840 esclaves libérés

2‘250 "kits de survie" pour les esclaves libérés
et les déplacés

6 tonnes d’aliments spéciaux pour enfants sous-alimentés

50 tonnes de millet

Plus de 50’000 francs de médicaments livrés au
Dr Luka Deng, médecin de CSI

D’autres secours sont en préparation


Impression 

Thèmes semblables (4/47)

Soudan / Soudan du Sud
Agol Chan Gop est libre!
19 août 2014
Agol a été enlevée par des milices arabes alors qu’elle était enfant. Elle a été violée et réduite en esclavage. CSI a pu la libérer et l’équiper pour sa vie en liberté.
Soudan / Soudan du Sud
Entre libération d’esclaves et guerre civile
23 juin 2014
Récemment, 300 esclaves ont été affranchis au Soudan et ont pu retrouver leur patrie. Jusqu’ici, les combats au Soudan du Sud n’ont pas entravé notre travail. Le responsable de mission John Eibner nous expose la situation sur place.
Soudan
Quinze ans d’espoir!
22 mai 2014
Février 1999. Les milices arabes mettent la ville de Warawar à feu et à sang, tuant les hommes, déportant les femmes et les enfants au Nord pour les réduire à l’esclavage. La jeune Angom fait partie du convoi. Après quinze ans de séparation, les retrouvailles!
Soudan du Sud
Libération d’esclaves avec Markus Weber
Markus Weber est membre du conseil de fondation de CSI depuis 2011; il a déjà participé activement à 18 libérations d’esclaves au Soudan. Le responsable de mission John Eibner apprécie beaucoup son soutien: «Il ne rechigne pas devant les difficultés ou les dangers.»
Liste complète (47)

Nouveau cette semaine
CSI
L'engagement de CSI
Persécutions
Enfants en détresse
Catastrophes
Au sujet de CSI
CSI: Notre équipe
CSI : Pourquoi ?
CSI : Historique
CSI : Autres sites
CSI : Dans le monde
CSI divers
Campagne
Les livres à lire
Liberté de religion
Divers
Pays
Protestations
Algérie
Allemagne
Arabie Saoudite
Azerbaïdjan
Birmanie
Chine
Corée du Nord
Cuba
Cuba et Vietnam
Égypte
Érythrée
Éthiopie
EUROPE
France
Inde
Indonésie
Irak
Iran
Kazakhstan
Laos
Lettonie
Libye
Maldives
Maroc
Nicaragua
Nigéria
Ouzbékistan
Pakistan
Pérou
Proche & Moyen-Orie
Roumanie
Soudan
Sri Lanka
Syrie
Turkménistan
Turquie
Vietnam
Zanzibar (Tanzanie)
Bulletin de CSI
Carte du monde CSI
Explications
Afrique
Amérique
Asie de l’Ouest
Asie orientale
Europe
Engagez-vous !
Utilisation dons
Protester
Intercession du jour
Contact
Adresses / Courriel
CCP et Banque

Recherche site

Inde
Halte à la discrimination religieuse!

CSI est une organisation chrétienne de défense 
des droits de l'homme 
pour la liberté de religion 
et la dignité humaine.