La famille d’Amar marquée par la guerre et les inondations

Amar Tutu Sulieman vit avec sa famille dans les monts Nouba. Cette région située au sud du Soudan est majoritairement peuplée de chrétiens. Pendant la guerre civile contre le gouvernement islamiste de Khartoum, la famille a toujours senti la mort la guetter. Elle doit également lutter pour sa survie à cause des inondations de l’année dernière.

13_Amal_Tutu2

Amar, son épouse Howa, sa mère Alim et deux de ses enfants. La famille lutte quotidiennement pour sa survie. csi

 

Lors de sa toute première visite dans les monts Nouba, dans l’État fédéré soudanais du Kordofan du Sud, le responsable CSI pour le Soudan Franco Majok a également rencontré Amar Tutu Sulieman (30 ans). Ce père de trois enfants est originaire du village de Dabakia dans les monts Nouba. Alim, sa mère aveugle, vit avec lui et sa famille dans une minuscule cabane.

De nombreuses attaques

Comme Franco Majok l’a appris lors de l’entretien avec Amar, la guerre civile contre le gouvernement islamiste du Soudan (2012-2016) a également laissé des traces indélébiles chez Amar. « Notre village a été bombardé d’innombrables fois. Nous devions alors courir vers les collines boisées et nous cacher dans des grottes pour nous protéger des bombardements, raconte-t-il, abattu. Aujourd’hui encore, je souffre en pensant à deux de mes voisins qui ont été tués lors des attaques de l’armée. »

Ces terribles expériences ont également influencé son attitude négative envers le gouvernement islamique de Khartoum. « Parce que nous sommes chrétiens, les musulmans veulent nous tuer et nous prendre nos terres », est-il convaincu.

Amar est très inquiet. La peur de nouvelles attaques est omniprésente. Les fortes pluies et les inondations de l’année dernière, qui ont détruit toutes ses récoltes, le préoccupent également. Les denrées alimentaires pour sa famille sont épuisées. Et pour la prochaine récolte, il devra patienter au moins jusqu’en octobre 2023. « Pour ne pas mourir de faim, nous nous nourrissons de fruits et de feuilles sauvages », explique Amar pour décrire sa situation précaire.

Une aide pour deux mille chrétiens

En collaboration avec des partenaires de confiance locaux, CSI a lancé une action d’aide à grande échelle pour les chrétiens des monts Nouba, dont fait partie la famille d’Amar. Quelque deux mille personnes menacées par la faim reçoivent de la nourriture. Des bicyclettes seront également distribuées aux communautés chrétiennes du district de Tobo. Par ailleurs, du mobilier scolaire neuf est mis à disposition et des mesures d’accompagnement sont prises pour que tous les enfants puissent, si possible, aller à l’école.

Reto Baliarda

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Autres actualités – Soudan