Les chrétiens sont malmenés

Les hostilités et les attaques contre les chrétiens sont de plus en plus fréquentes au Népal. Dans le nord-ouest du pays, Le pasteur Danda Bir Sunar et son épouse ont été tellement brutalisés qu’ils ont dû être hospitalisés. Dans l’est du Népal, Gobinda Poudel a été agressé et a subi de graves humiliations.

12_Getu

[wly_protest id=’5706′]

Le 3 août 2020 restera certainement pour toujours dans la mémoire de Danda Bir et de Gitu Sunar : ce couple pastoral du district de Humla a été violemment molesté par sa parenté et ses voisins. De quoi les accusait-on ? Simplement de rester attachés au christianisme et d’amener d’autres personnes à la foi chrétienne. Gravement blessés, ils ont été conduits par des amis vers une clinique avoisinante.

Danda Bir a encore des cicatrices de ses nombreux points de suture et sa femme Gitu a perdu beaucoup de sang. C’est surtout cette dernière qui souffre encore aujourd’hui physiquement et psychiquement des conséquences de ces attaques. CSI la soutient financièrement pour lui fournir les médicaments dont elle a besoin. Nos partenaires ont aussi entouré Gitu en la conseillant, notamment lors des entretiens avec la police. Malgré sa souffrance et sa peur d’autres attaques, elle ne veut pas abandonner son service.

Dans l’est du pays

Gobinda Poudel, un veuf âgé de 70 ans du village de Channwa (Népal oriental), a également été victime d’une attaque. La responsable CSI pour le Népal et le rédacteur en chef Reto Baliarda l’ont rencontré au cours de leur dernier voyage.

Dès l’abord, Gobinda impressionne par sa haute stature. Il nous a raconté qu’il appartenait autrefois à une caste hindoue supérieure. Il y a onze ans, un voisin chrétien l’avait invité dans son Église, alors que Gobinda souffrait de fortes douleurs au ventre. « Les personnes dans l’église ont prié pour moi. J’étais bouleversé : après les prières, les douleurs ont soudain disparu. » C’est ainsi qu’il se souvient de sa rencontre avec Dieu. Il s’est ensuite tourné vers la foi chrétienne avec son épouse.

Gobinda et son épouse habitaient alors chez l’un de leurs fils qui, dans un premier temps, n’a pas semblé mal prendre la conversion de ses parents. Mais peu à peu, ce dernier (ainsi qu’une bonne partie de sa parenté) a développé une haine croissante envers le couple chrétien : « C’étaient d’abord des attaques verbales, mais finalement nous avons aussi subi de la violence physique. »

Après cinq ans, la situation est devenue intenable. Le couple persécuté a donc quitté la maison de leur fils pour se réfugier dans l’église du village où des fidèles les ont soutenus.

Lorsque l’épouse de Gobinda est décédée il y a deux ans, une dispute a éclaté avec ses enfants et le reste de la famille ; Gobinda déplore : « Ils n’acceptaient pas que j’ensevelisse ma femme selon la tradition chrétienne. » Contrairement à sa volonté, elle a donc été incinérée selon le rite hindouiste. « J’en suis encore aujourd’hui profondément secoué. »

Malgré toute sa douleur, le septuagénaire fréquente plusieurs Églises de maison où les chrétiens s’encouragent mutuellement. CSI a fourni une aide financière à Gobinda qui est dans une profonde détresse matérielle, encore aggravée par la crise du Covid-19.

L’aide de CSI

L’hostilité croissante envers les chrétiens se reflète également dans la loi « anticonversion » qui prévoit des peines pouvant s’élever à cinq ans de prison. Cette loi interdit de « convertir des personnes à une autre religion ou d’offenser les sentiments religieux d’autrui ».

Les partenaires de CSI aident sans relâche ceux qui sont concernés, que ce soit sur le plan juridique ou humanitaire. Ils promeuvent également un réseau qui regroupe des responsables de diverses minorités religieuses et font un travail de pression politique.

Reto Baliarda

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Autres actualités – Népal