CSI aide deux belles-sœurs harcelées à cause de leur foi

Deux chrétiennes sont accusées d’être responsable de la mort de leur mari, puisque la foi chrétienne serait à l’origine du Covid-19. Des nationalistes hindous ont fait irruption dans leur groupe de prière et elles ont été emprisonnées à la suite de fausses accusations. Le partenaire de CSI a réussi à les faire libérer.

13_Geeta_Kavita-e1697466676323

Malgré la pression, Geeta et Kavita gardent la foi. csi

 

Geeta Devi et Kavita Devi vivent dans le district de Ranchi, dans l’État fédéré indien du Jharkhand, une région relativement pauvre. Il y a cinq ans, ces deux belles-sœurs ont entendu l’Évangile et ont décidé de se tourner vers le christianisme. Ce qui les lie également, c’est un coup dur : leurs maris respectifs sont tous deux morts pendant la pandémie du Covid-19. Depuis, Geeta et Kavita se battent chaque jour pour joindre les deux bouts.

Comme elles appartiennent à de grandes familles hindoues, elles sont soumises à une forte pression pour qu’elles renoncent enfin à leur foi en Jésus-Christ. Leurs proches vont jusqu’à prétendre que le Covid-19 serait une conséquence de leur « foi erronée » qui a donc causé la mort de leurs maris. Depuis, Geeta et Kavita sont insultées, mises à l’écart et persécutées. Elles ne peuvent même plus aller à l’église parce qu’un groupe de nationalistes hindous fanatiques les harcèle régulièrement en chemin, les sommant de renoncer à la foi chrétienne.

Mais Geeta et Kavita ne se laissent pas aller. Bien que constamment menacées, elles s’accrochent d’autant plus à leur foi. Elles ne se privent pas de parler de leurs convictions. Depuis qu’elles ne vont plus à l’église, elles organisent des réunions de prière à la maison.

Attaquées et emprisonnées

Le 3 août 2023, des militants hindous attaquent le petit groupe de prière : ils entrent dans la maison, déchirent toutes les bibles et frappent les chrétiens. Le lendemain, les villageois accusent Geeta et Kavita de forcer les hindous à se convertir et de perturber ainsi la paix du village. Dans une ambiance survoltée, les deux belles-sœurs sont saisies par leurs agresseurs, traînées à la police et dénoncées. La police se range aussitôt du côté des villageois et s’empresse d’emprisonner Geeta et Kavita.

Lorsque l’équipe de notre partenaire CSI apprend l’arrestation des deux femmes, elle les visite en prison. Geeta et Kavita ne se plaignent pas. Mais il est clair qu’elles sont totalement démunies, ne recevant aucun soutien de quiconque et ignorant complètement ce qui va advenir d’elles.

L’équipe CSI, versée dans les questions juridiques, prend donc en charge Geeta et Kavita. Grâce à l’aide d’un avocat, elles peuvent quitter la prison sous caution le 22 août 2023. Le partenaire de CSI reste en contact permanent avec les belles-sœurs et nous demande : « Priez avec nous pour que Geeta et Kavita soient protégées et guidées. »

Rolf Höneisen

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.