Une mère de huit enfants prend un nouveau départ

Après l’attaque des troupes azerbaïdjanaises du Haut-Karabakh, Sofya a dû fuir avec sa famille. La veuve a trouvé un nouveau foyer dans un village arménien. Avec l’aide des partenaires de CSI, elle peut y construire une nouvelle existence.

Sofya est fière de ses deux veaux et du terrain qu’elle exploite désormais. csi

Il y a dix ans, Sofya *, son mari et leurs huit enfants ont quitté leur minuscule maison dans un village arménien pour exploiter une grande ferme au Haut-Karabakh. En 2019, la famille a dû faire face à un terrible drame : le mari de Sofya a succombé à une crise cardiaque. Mais la courageuse femme n’a pas baissé les bras et s’est désormais occupée seule de ses enfants.

Lorsque le Haut-Karabakh a été envahi par les combattants azerbaïdjanais et turcs fin septembre 2020, Sofya et ses enfants ont fui vers l’Arménie dans leur ancien lieu de résidence. Dans leur lutte pour la survie, ils n’ont pas eu le temps d’emporter quoi que ce soit de leurs biens. Heureusement, la famille a trouvé des parents en Arménie qui ont pu louer une maison pour elle.

Les trois fils aînés de Sofya ont toutefois immédiatement quitté leur nouvelle maison pour aller défendre le Haut-Karabakh. Le plus jeune des trois s’est engagé comme volontaire. Il est revenu de son service indemne physiquement, mais psychologiquement traumatisé. Les deux autres fils continuent à faire leur service militaire.

Un nouveau départ

Sans se plaindre, Sofya est repartie de zéro. Elle cultive un champ de pommes de terre que les partenaires arméniens de CSI ont mis à sa disposition. Le produit de la vente des pommes de terre lui permet de nourrir ses jeunes enfants. Elle a également reçu des partenaires CSI deux veaux et le fourrage nécessaire à leur entretien.

Une maison rendue « habitable »

Leur nouvelle maison était vieille et très petite pour une famille aussi nombreuse. Elle était également dans un état de délabrement inquiétant lorsque Sofya et ses enfants y ont emménagé. Avec l’aide des partenaires de CSI, un raccordement à l’eau avec un chauffe-eau a été installé, ainsi qu’une salle de bains avec toilettes. En outre, le sol a été rénové.

Sofya exprime sa profonde gratitude : « CSI nous a énormément aidés. Nous nous sentons très bien dans cette maison confortable. »

Les plus jeunes enfants sont certes encore marqués par les épreuves endurées pendant leur fuite. Et pourtant, Sofya envisage l’avenir avec confiance : « Nous trouverons le bonheur dans notre nouvelle maison. »

Reto Baliarda

* Nom fictif

Sofya est fière de ses deux veaux et du terrain qu’elle exploite désormais. csi
Sofya est fière de ses deux veaux et du terrain qu’elle exploite désormais. csi
Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Autres actualités – Haut-Karabakh