L’Azerbaïdjan utilise la faim comme arme

Le 12 septembre 2023, une équipe de CSI s’est rendue jusqu’à l’entrée du corridor de Latchine, la route reliant l’Arménie au Haut-Karabakh. Ce corridor est bloqué depuis neuf mois par l’Azerbaïdjan. Entre-temps, la situation d’approvisionnement des 120 000 Arméniens du Haut-Harabakh s’est tellement détériorée qu’ils risquent de mourir de faim.

JV-Lachin-Corridor-Trucks-Screenshot-2023-09-14-090645

Joel Veldkamp de CSI montre du doigt la longue colonne de camions qui tentent d’acheminer de l’aide vers le Haut-Karabakh via le corridor de Latchine. Ils sont bloqués ici. Des soldats azerbaïdjanais bloquent la route. csi

 

John Eibner, président international de CSI, et Joel Veldkamp, responsable CSI de la communication internationale, ainsi que des représentants de l’organisation partenaire britannique Humanitarian Aid Relief Trust (HART) se sont rendus le 12 septembre 2023 dans le corridor de Latchine, seule voie de communication entre l’Arménie et le Haut-Karabakh, une région entourée par l’Azerbaïdjan.

Des convois humanitaires bloqués

Du haut d’une colline, l’équipe CSI et HART ont pu jeter un coup d’œil sur le poste de contrôle azerbaïdjanais installé là il y a neuf mois. Devant la barrière, une colonne de camions est bloquée ici depuis le 19 juillet 2023. Les camions sont chargés d’environ 400 tonnes de matériel de secours destiné aux cent vingt mille habitants du Haut-Karabakh.

La faim comme arme

Joel Veldkamp décrit la situation sur place dans un message vidéo. Il estime que près de quarante camions chargés de nourriture et de médicaments s’entassent ici. Les militaires azerbaïdjanais ne les laissent pas passer. « Nous n’avons pas le droit de filmer en direction du Haut-Karabakh. Entre-temps, des gens y meurent de faim, explique Joel Veldkamp. L’Azerbaïdjan utilise la faim comme arme de nettoyage ethnique. Une nouvelle phase du génocide arménien du xxie siècle est en train de se dérouler devant nos yeux. »

La communauté internationale échoue

« Ces quarante camions témoignent de l’échec total de la communauté internationale à protéger les vies humaines et à empêcher un génocide, déclare Joel Veldkamp. Le temps presse : Le corridor doit être ouvert maintenant. »

Rencontre avec le ministre des Affaires étrangères

À Erevan, la délégation de CSI a rencontré le ministre des Affaires étrangères du Haut-Karabakh, Sergey Ghazaryan, qui a décrit l’ampleur de la crise humanitaire due au blocus. Il se trouve en Arménie depuis janvier 2023. Il n’est plus possible pour lui de retourner au Haut-Karabakh.

Morven McLean | Rolf Höneisen

La délégation de CSI rencontre le ministre des Affaires étrangères du Haut-Karabakh, Sergey Ghazaryan. csi | hart
La délégation de CSI rencontre le ministre des Affaires étrangères du Haut-Karabakh, Sergey Ghazaryan. csi | hart
Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.