Communiqué de presse | La baronne Cox et le Dr John Eibner s’adressent aux présidents Biden et Poutine : « Donnez la priorité aux Syriens ! »

La députée de la Chambre des Lords et le président de Christian Solidarity International (CSI) exhortent les présidents américain et russe à lever les sanctions et à permettre l’aide aux Syriens.

Biden-Putin

GENÈVE. Alors que le nouveau président des États-Unis rencontre son homologue de la Fédération de Russie cette semaine à Genève, la baronne Caroline Cox, de la Chambre des Lords, et le Dr John Eibner, président de Christian Solidarity International (CSI), ont écrit au président Biden et au président Poutine, les exhortant à coopérer pour lever les sanctions économiques contre la Syrie et permettre l’acheminement de l’aide humanitaire.

La baronne Cox et M. Eibner écrivent : « La catastrophe humanitaire en Syrie n’a jamais été aussi grande. Bien que la violence ait considérablement diminué en Syrie au cours des dernières années, il y a plus, aujourd’hui que jamais auparavant, de Syriens touchés par la faim, appauvris et manquant de services essentiels. »

Selon le Programme alimentaire mondial de l’ONU, 4,5 millions de Syriens supplémentaires ont glissé dans l’insécurité alimentaire au cours de l’année écoulée. Plus de la moitié de la population dépend de l’aide pour survivre ; plus de 90 % vivent dans la pauvreté. 600 000 enfants syriens souffrent de malnutrition. L’économie syrienne étant mise à mal par l’intensification des sanctions économiques occidentales, la pandémie du Covid-19 et la crise financière libanaise, la capacité des Syriens ordinaires à nourrir leur famille et à accéder aux soins médicaux a considérablement souffert au cours de l’année dernière.

La baronne Cox et M. Eibner notent que les présidents Biden et Poutine sont tous deux en mesure d’atténuer considérablement cette crise. M. Poutine peut aider les Syriens vivant dans les territoires contrôlés par l’opposition, notamment dans la province d’Idlib, en soutenant la reprise des convois d’aide directe de l’ONU vers ces zones. La plupart des personnes vivant dans ces régions sont des personnes déplacées qui n’ont aucun moyen de subsistance.

M. Biden, quant à lui, peut « lever, suspendre ou réduire considérablement les sanctions globales draconiennes que les États-Unis ont imposées à la Syrie, et conseiller à ses partenaires européens de faire de même ». Comme la baronne Cox et M. Eibner l’ont écrit dans leurs lettres, le régime de sanctions à l’encontre de la Syrie contribue « à la montée en flèche des prix des denrées alimentaires et aux pénuries massives de carburant, nécessaire pour expédier la nourriture, produire de l’électricité et alimenter les systèmes d’irrigation, entre autres fonctions vitales ».

La baronne Cox et M. Eibner ont exhorté le président américain et le président russe à « ignorer toute voix vous encourageant à ne pas coopérer dans l’intérêt du peuple syrien. Les Syriens ne doivent pas être traités comme des jetons de troc pour les grandes puissances ».

« Menacer les Syriens de mourir de faim comme tactique de négociation est obscène et contraire à l’interdiction de la convention de Genève de punir collectivement les populations civiles, ont-ils conclu. Nous vous exhortons, dans l’esprit des conventions de Genève, à vous engager mutuellement à aider la population syrienne qui souffre depuis longtemps. »

La baronne Caroline Cox, députée à vie de la Chambre des Lords depuis 1982, est la fondatrice et la directrice du Humanitarian Aid Relief Trust (HART). Le Dr John Eibner, dans le cadre de ses fonctions à Christian Solidarity International, se rend en Syrie pour des missions d’aide et d’enquête depuis 2013. Tous deux ont signé une lettre ouverte au président Biden le 21 janvier 2021, lui demandant de lever les sanctions contre la Syrie.

Plus d’informations

  • Christian Solidarity International (CSI) est une organisation chrétienne humanitaire internationale de défense des droits de l’homme pour la liberté de religion et la dignité humaine. Elle se mobilise principalement pour les chrétiens persécutés et gère des programmes dans différents pays, notamment en Syrie, en Irak, en Égypte, au Nigeria, au Pakistan et en Inde.

Contact

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Autres actualités – Syrie
Autres actualités – Plaidoyers contre les sanctions économiques