Aidez-nous à libérer des esclaves au Soudan !

Abuk tient la chèvre laitière offerte par CSI lors de son retour au Soudan du Sud. Après dix-sept ans d’oppression, elle a enfin pu être libérée. Aidez-nous à sauver d’autres personnes asservies !

Faire un don
sud201001prv

S'engager

 

Abuk (24 ans) se souvient du jour où les milices islamistes venant du Nord (Soudan actuel) ont attaqué son village ; les maisons ont été incendiées et Abuk n’a pas pu leur échapper. Les mains ligotées, elle a dû marcher pendant plusieurs jours. Elle était terrorisée et assistait régulièrement à la mise à mort d’autres prisonniers.

Arrivée au Nord, Abuk a été remise comme esclave à Mohammed Osman. Chaque jour, elle devait garder le bétail. « Chaque fois que mon maître apparaissait, je frissonnais de peur. J’ai souvent été violée par plusieurs hommes. »

Elle était insultée et battue par la famille de Mohammed et son excision a été particulièrement traumatisante pour elle : « Je pleurais et je criais de douleur. » Abuk a aussi été forcée à se convertir à l’islam.

Le 20 mars 2020 a été son jour de chance. Après quelques négociations, un libérateur d’esclaves envoyé par CSI a pu libérer Abuk et l’a rapatriée au Soudan du Sud avec d’autres esclaves affranchis.

Abuk ne pouvait presque pas croire en son bonheur lorsque, de retour dans sa patrie, elle a reçu une chèvre laitière, plusieurs kilos de sorgho ainsi qu’un « kit de survie » contenant des ustensiles essentiels comme une faucille et un récipient à eau. « Je ne sais comment vous remercier, grâce à vous, je suis de nouveau une personne libre. »

Encore aujourd’hui, des milliers d’esclaves souffrent atrocement au Soudan. Aidez-les ! Grâce à votre don, des personnes comme Abuk sont libérées et récupèrent leur dignité. Merci infiniment !

Cette campagne est terminée mais vous pouvez participer à nos campagnes actuelles pour la libération de personnes toujours soumises à l’esclavage.

Faire un don
la liberté et une chèvre laitière pour un esclave
la liberté pour quatre esclaves
la liberté, une chèvre laitière et un « kit de survie » pour deux esclaves
montant de votre choix
Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.